Nouvelles

Verdict: Traitement médical exceptionnel des pieds par le podiatre

Verdict: Traitement médical exceptionnel des pieds par le podiatre



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Le LSG Potsdam constate une "insuffisance du système" si aucun médecin ne procède à un traitement
Les compagnies d'assurance maladie obligatoires doivent couvrir les frais de soins médicaux des pieds si elles ne peuvent pas nommer un médecin qui effectue effectivement un traitement médical. Cela a été décidé par le tribunal social de l'État de Berlin-Brandebourg (LSG) à Potsdam dans un arrêt publié le lundi 6 novembre 2017 (numéro de dossier: L 9 KR 299/16). Plus précisément, il s'agit d'un traitement spécial pour les ongles incarnés.

L'ongle du demandeur sur le gros orteil gauche a poussé de façon chronique dans l'orteil. Cela peut être traité avec une orthèse de correction des ongles. Ceci est attaché sous le bord de l'ongle afin que l'ongle pousse normalement. D'ici là, l'attelle doit être vérifiée et ajustée régulièrement.

Il s'agit en fait d'un traitement médical. Cependant, le requérant n'a pas pu trouver un médecin qui a effectué ce traitement. Sa compagnie d'assurance maladie ne pouvait pas non plus nommer de médecin pour cela. La femme a donc opté pour un traitement avec un podiatre médical (podiatre).

La caisse maladie n'a contribué que pour 100 euros aux frais d'environ 300 euros. Ce n'est pas possible avec le traitement. À l'exception du pied diabétique, les services de soins médicaux du pied sont exclus du catalogue des prestations d'assurance maladie obligatoire.

Le LSG Potsdam était d'accord en principe, mais était néanmoins d'accord avec le patient. Car s'il s'agit d'un traitement médical, il doit aussi y avoir des médecins qui le pratiquent. La compagnie d'assurance maladie n'a pas non plus été en mesure de désigner un médecin pour cela.

Les juges de Potsdam ont qualifié cela de "lacune du système". Cela permet «exceptionnellement le recours à un prestataire non médical», ici le podiatre.

Il n'y a aucun doute sur leur qualification. Parce que le podiatre du titre de poste ne doit diriger que ceux qui ont suivi une formation précisément prescrite et un examen d'État. Le traitement des orthèses d'ongles effectué ici fait également partie du programme de formation.

Contre cet arrêt, désormais publié par écrit le 11 octobre 2017, le LSG a approuvé le recours devant le Tribunal fédéral social (BSG) de Kassel en raison de son importance fondamentale. mwo

Informations sur l'auteur et la source



Vidéo: Clinique Podiatrique Stéphanie Bonneau - Dre Stéphanie Bonneau - Podiatre à Longueuil (Août 2022).